Les bénéfices des sociétés industrielles majeures de la Chine ont affiché une baisse de 14% en glissement annuel, sur la période de janvier-février, a indiqué mercredi le Bureau d’Etat des statistiques. Au cours des deux premiers mois, les bénéfices des entreprises publiques ont marqué une chute de 24,2% contre 5,8% pour les entreprises privées. Les secteurs touchés sont les industries de l’automobile, du traitement du pétrole, de l’acier et des produits chimiques. Les sociétés manufacturières et minières ont enregistré une baisse de leurs bénéfices de 15,7% et 12,6% respectivement, selon les médias.

Et ce n’est pas un hasard que la Chine s’est engagée à lancer cette année une réduction d’impôts et de frais à une grande échelle, pour réduire de près de 2.000 milliards de yuans les charges fiscales et les cotisations sociales des entreprises, selon l’agence Xinhua.

Les douanes chinoises réduiront de manière considérable les taux de la TVA pour les entreprises d’importation en 2019, visant à réduire la charge financière des entreprises. La total des réductions de la TVA des importations atteindra environ 225 milliards de yuans (environ 33,5 milliards de dollars) cette année, après l’application de ces taux réduits le 1er avril, selon l’Administration générale des douanes.

Les contribuables soumis actuellement à un taux de la TVA de 16% pour les marchandises importées verront ce taux passer à 13%, tandis que ceux soumis à un taux de 10% n’auront qu’à payer 9%, a indiqué l’administration. Les taux de la TVA étaient passés respectivement de 17% à 16% et de 11% à 10% le 1er mai 2018.

Les taux de la TVA des marchandises de détail importées à travers l’e-commerce transfrontalier seront également réduits afin de stimuler la consommation intérieure, ce qui permettra de faire économiser cette année 1,35 milliard de yuans aux consommateurs, a poursuivi l’administration. (Avec Xinhua)

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici