Le 20ème rapport de l’OMC sur le suivi des mesures commerciales appliquées par le Groupe des 20 (G-20), publié le 22 novembre, montre que la valeur des échanges visés par ces nouvelles mesures imposées par les économies du G-20 entre la mi-mai et la mi-octobre 2018 est estimée à 481 milliards de dollars EU, soit un montant plus de six fois supérieur à celui enregistré au cours de la période précédente et le plus important depuis que cette mesure a été calculée pour la première fois en 2012.

Le rapport montre également que la valeur des échanges visés par de nouvelles mesures de facilitation des importations (216 milliards de dollars EU) a considérablement augmenté au cours de cette période, mais représente moins de la moitié de celle des échanges visés par des mesures restrictives pour le commerce.

Le Directeur général de l’OMC, Roberto Azevêdo, a lancé un avertissement en disant que les conclusions du rapport étaient très préoccupantes et a appelé à une action immédiate pour désamorcer la situation.

Commentant le rapport, le Directeur général Roberto Azevêdo avise que « la menace d’une nouvelle escalade reste réelle. Si nous continuons dans la voie actuelle, les risques économiques augmenteront, avec des conséquences possibles sur la croissance, l’emploi et les prix à la consommation dans le monde entier ». Soulignant que « ce rapport donne un premier aperçu factuel des mesures restrictives pour le commerce introduites au cours des derniers mois et qui couvrent des échanges d’une valeur de plus de 480 milliards de dollars EU. Les conclusions du rapport devraient être réellement préoccupantes pour les gouvernements du G20 et pour l’ensemble de la communauté internationale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici