À partir de 2019, la Tunisie va réduire ses importations face à une crise économique. Le ministère du Commerce vient d’établir une liste des produits de consommation non essentiels dont l’importation ne sera plus libre et dépendra d’un cahier de charges en cours d’élaboration, rapporte la presse électronique tunisienne.

La liste touche notamment les produits agroalimentaires, à savoir les fromages, les fruits, les sucreries, le chocolat, les pâtes alimentaires, les biscuits, les pâtisseries et les chips, les préparations de fruits et légumes et les jus. Elle comprend aussi les produits cosmétiques, les savons, les shampoings,  les produits de nettoyage, le prêt à porter, les chaussures, l’électroménager, les jeux et les téléphones mobiles. Tous ces produits cités seront soumis à la mesure 695 intégrée dans le système SINDA.

Cette mesure vise à rationaliser les importations à un moment où les réserves en devises de la Tunisie ne dépassent pas les 77 jours au 29 novembre 2018.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici