La campagne oléicole actuelle se démarque par un nouveau record de production des olives prévu, qui dépasse 2.000.000 tonnes, soit une hausse de 41.6% par rapport à la moyenne de production des olives des cinq dernières années et de 28 % par rapport à la campagne précédente (2017/2018), rapporte la MAP. Ajoutant que cette performance de production aura des répercutions ‘’très positives’’ sur la dynamique de développement économique dans toutes les régions de production oléicoles notamment à travers la création de plus de 50 millions de journées de travail.

Ces chiffres ont été annoncés lors d’une rencontre entre l’Interprolive, (l’interprofession de la filière oléicole) et MoroccoFoodEx (EACCE : L’Etablissement Autonome de Contrôle et de Coordination des Exportations), tenue dans le courant de cette semaine, à Casablanca.

Ainsi, en vue d’impulser l’export d’huile d’olive marocaine, il a été décidé d’organiser une Incoming mission d’importateurs d’huile d’olive italiens fin janvier 2019, une mission B2B sur le marché américain fin février 2019, et la participation du Maroc au salon spécialisé en Huile d’Olive à Madrid (WORLD OLIVE OIL EXHIBITION), les 27 et 28 mars 2019.

Il a, en outre, été préconisé, de rechercher les moyens à mettre en œuvre pour créer un lien direct entre les exportateurs d’huile d’olive marocaine et les opérateurs de la conserve de poisson à l’export. D’autre part, afin de mieux protéger le consommateur marocain, il a été décidé de mettre en place un contrôle strict sur les importations d’huile d’olive sur le marché national en termes de normes et de qualité.

Pour le secteur d’olive de table, les participants à cette rencontre ont convenu de mettre en place un plan d’accompagnement pour les unités industrielles pour arriver à leur agrément de la part du FDA américain afin de saisir les opportunités qu’offre le marché américain en ce moment.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici