Tenue à Marrakech les 22 et 23 Septembre derniers, la 1ère édition du salon marocain de la chasse, pêche et environnement a connu un succès mérité, avec l’adoption en clôture de 12 recommandations, la signature du contrat de partenariat entre les deux salons marocains et français, en présence du Maire de Lamotte Beuvron, où s’organise GAME FAIR, le plus grand salon européen de chasse, qui va accueillir le Maroc en tant que Pays à l’Honneur, du 14 au 16 Juin 2019. Les participants ont applaudi au Message adressé à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’Assiste, en clôture du salon, par Mohamed El ouahdoudi, Président fondateur, en son nom et en leur nom. Le Maire de Lamotte Beuvron a également exprimé ses remerciements à Sa Majesté, et a assuré tout mettre en œuvre pour que le Pavillon du Royaume du Maroc soit dans sa commune d’une exceptionnelle envergure pour les 80 000 Visiteurs du Game Fair. Dix huit partenaires ont pris part avec des stands et des conférences, représentant les agences de tourisme de chasse et pêche, les armuriers, les matériels, les assurances, ainsi qu’un stand dédié aux ouvrages dans le domaine présenté par les Editions du Cèdre. Le représentant de Décathlon a indiqué que les rayons destinés à la chasse et à la pêche ont multiplié leur surface par trois en trois ans, et que Décathlon Maroc est la plate forme de distribution pour l’ensemble du continent africain.

Les Trophées de la 1ère édition ont été attribués cette année à trois lauréats :

–              Trophée Chasse : Moulay Youssef Alaoui, auteur d’ouvrages de référence sur la chasse au Maroc et de romans populaires sur le braconnage, et d’autres thèmes. Il a été chef de Division de la chasse, de la pêche et de la Protection de la nature au sein de l’Administration des Eaux et Forêts

–              Trophée Pêche : Kamal Arsalane – Auteur d’ouvrages, articles et blog sur la chasse récréative en mer, formateur et guide en pêche

–              Trophée Promotion internationale : Commune de Lamotte Beuvron et GAME Fair pour leur initiative d’invitation du Maroc en tant que Pays à l’Honneur en 2019. Des participants venus de tout le Maroc, et de l’étranger ont pris part à l’exposition et aux conférences animées par d’éminentes personnalités du monde de la chasse et de la pêche. Des dizaines de rendez-vous ont été organisés au sein du salon, et en marge lors de diners conviviaux et de visites sur le terrain.

Malgré une campagne mensongère menée par des éléments inconscients, les participants ont apprécié l’ambiance professionnelle de l’événement, et de nombreuses personnes se sont finalement rendues compte à quel point cette initiative dérangeait. Le meilleur démenti a été la tenue même du salon, au grand désespoir de certains, et au regret de ceux qui ont été victimes de ces désinformations.

La mobilisation des autorités a assuré un déroulement d’une grande qualité, et l’adoption en clôture de recommandations fondatrices. Désormais, il est devenu possible de débattre de l’avenir de la chasse et de la pêche de manière sereine et professionnelle afin de donner au Maroc toute sa place à l’échelle internationale dans ces loisirs, qui ont un fort impact sur l’environnement et l’avenir de la planète.

Les recommandations adoptées par la 1ère édition ont été introduites par une demande des participants adressées aux organisateurs afin de prendre toutes les mesures pour assurer une 2ème édition Chasse Pêche Environnement dans la continuité de la première, et bénéficiant de l’adhésion de tous les acteurs des mondes chasse et pêche.

 

1-            Création d’un guichet unique police-douane pour l’introduction des armes de chasse

2-            Appui du ministère du tourisme au secteur du tourisme de chasse et pêche (accompagnement, foires et salons…)

3-            Autoriser de nouvelles espèces de gibier et encourager leur élevage : gazelle Dorcas, Francolin, outarde, canard colvert ).

4-            Revoir à la baisse le tarif des redevances pour permettre l’extension des terrains de chasse en adéquation avec les nouveaux besoins

5-            Lutter davantage contre le braconnage, en augmentant l’effectif des gardes de chasse formés notamment à la législation

6-            Revoir les modes d’attribution des lots de chasse en adoptant le mode de gré à gré

7-            Renforcer les conditions de délivrance des agréments pour les sociétés de chasse, qui prolifèrent, et menacent l’existence de tout le secteur

8-            Elargir les modes de chasse, valoriser les chasses traditionnelles pour tenir compte de l’évolution des demandes de touristes de chasse (Tir à l’arc, Chasse à courre).

9-            Création d’écoles de formation de guides de pêche et formation des équipages, matelots, et élargir l’offre de stationnement des bateaux (Mohammedia par exemple).

10-         Réglementer la pêche à pied pour protéger ce qui reste des richesses halieutiques

11-         Lutter contre la pollution des rivières

12-         Mise en place d’un dispositif d’assurances regroupant les trois risques : RC – Individuelle accident – formules d’assistance.

Ces recommandations seront suivies par un Comité composé de 30 personnalités représentant les univers chasse, pêche, environnement, et Dans la perspective africaine que Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu l’Assiste a tracée pour la nation marocaine, la 2ème édition du SICPE-Maroc sera organisée du 22 au 24 septembre 2019 sous le thème : SAFA AFRICA, pour une chasse et une pêche durables.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici