Les villes marocaines de Tanger et de Casablanca occupent respectivement les 3ème et 5ème places en termes d’attraction des IDE en Afrique, selon un rapport de la BAD sur la cartographie des investissements sur le continent.

Dans cette analyse élaborée en collaboration avec ONU-Habitat et couvrant la période (2003-2016), Tanger a totalisé 10,54 milliards USD, soit une croissance de 23.84 %. Casablanca a, pour sa part, affiché 8,37 milliards USD avec une croissance de 9,38 % sur la période sous revue.

En matière d’échanges des IDE entre villes africaines, Casablanca est la 2ème « ville source » sur le continent derrière Johannesburg et la 4ème « ville bénéficiaire » dernière Tanger (3ème), Johannesburg (2ème) et Le Caire (1ère).

Au niveau d’agrégation urbain inférieur, le rapport indique que la plus forte croissance des IDE pour les villes est relevée à Accra (1ère). Tanger est en quatrième position derrière Abidjan (2è) et Nairobi (3è).

En outre, Casablanca et Tanger figurent parmi les villes africaines présentant un profil d’investissement équilibré en Afrique aussi bien en termes de croissance que de volume. Le classement d’attraction d’IDE en Afrique est piloté par Le Caire, talonnée par Johannesburg (2è), Tanger (3è), Lagos (4è), Casablanca (5è), Alger (6è), Le Cap (7è), Nairobi (8è), Abidjan (9è) et Dakar (10è). MAP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici