La déclaration d’Alger pour le développement d’une économie maritime durable (économie bleue) en Méditerranée occidentale a été adoptée mardi 4 décembre 2018 à Alger par les ministres de l’agriculture et de la pêche des dix pays des deux rives de l’ouest de la Méditerranée (y compris le Maroc) dans le cadre du dialogue 5+5, selon l’agence de presse algérienne.

Le directeur général de la pêche et de l’aquaculture, Taha Hammouche, a  indiqué que 31 projets ont été formulés dans ce cadre. Le financement de ces projets devrait atteindre 300 millions d’euros à travers différents bailleurs de fonds internationaux et régionaux. L’Union européenne s’est engagée à hauteur de 18,7 millions d’euros pour plusieurs programmes allant jusqu’à 2027.

Intervenant lors de cette réunion, le secrétaire général de la mer auprès du premier ministère français, Vincent Bouvier, a pour sa part insisté sur les défis qui attendent les parties prenantes de cette initiative notamment face à plus de 250 milliards de déchets micro-plastiques contenus en mer Méditerranée et la surexploitation de plus des 2/3 de ses stocks halieutiques. APS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici