Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat, a adopté le projet de loi n° 11.19 portant ratification de l’Accord de création de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF), signé le 21 mars 2018 à Kigali, capitale du Rwanda.

Dans un communiqué lu lors d’un point de presse à l’issue de ce Conseil, le ministre délégué chargé des relations avec le Parlement et la Société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a indiqué que le Conseil a réitéré la même explication présentée par le Royaume lors de la signature de cet accord établissant la ZLECAF, selon laquelle “la signature par le Royaume du Maroc de l’accord établissant la Zone de libre-échange continentale africaine, le 21 mars 2018 à Kigali, ne peut en aucun cas être comprise ou interprétée comme une reconnaissance d’un fait, d’une réalité, d’une situation ou d’une entité non reconnue par le Royaume susceptible de porter atteinte à son intégrité territoriale ou à son unité nationale”. Cet accord vise à faciliter l’intégration entre les marchés africains, tout en considérant que les zones des communautés économiques régionales demeurent les piliers de l’accord établissant la ZLECAF, a-t-il dit.

Le conseil du gouvernement a approuvé, par ailleurs, le projet de loi concerne la création de la zone franche d’exportation « Logistic Settat », let celui ayant trait à la promulgation du décret relatif à la création de la zone franche pour l’exportation à Batouya.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici