Le choix de votre plage pour vos vacances à la mer est aussi crucial pour votre santé. Les derniers résultats de la surveillance de la qualité des eaux de baignade et du sable des plages du Maroc, rendus publics hier à Rabat par le Secrétariat d’Etat chargé du Développement Durable, montre généralement que la qualité des eaux de baignade et du sable des plages est bonne. N’empêche, la précaution reste de mise pour certains endroits. Cette surveillance a permis de constater que la qualité chimique du sable était généralement bonne. Un faible pourcentage de la contamination a  été détecté, sans dépasser les seuils de référence pour l’arsenic aux niveaux des côtes de Safi et de Rabat et pour le plomb au niveau de la plage Isli.

En ce qui concerne les hydrocarbures, aucune pollution n’a été détectée sauf sur dans les rives de Moulay Busselham , Agadir et Ain Diab à Casablanca, mais le pourcentage de contamination n’a pas dépassé les seuils de référence. En ce qui concerne la qualité fongique du sable, les résultats obtenus lors des deux campagnes de surveillance ont révélé la présence d’un type de champignon de la peau dans les sables de Saidiya et de la plage de Boujdour et d’un autre type dans 43% des stations de contrôle au cours des deux campagnes.

Quant aux déchets dans les sables côtiers concernés, ils se caractérisent par un grand nombre de déchets plastiques, qui représentent environ 70 à 80%. Par conséquent, le Secrétariat d’Etat chargé du développement durable prépare un plan sur les déchets marins.

Eaux de baignade

Selon la même source, 98,43 % des plages du programme sont propres et 1,57 % est impropre (représenté par Jbilate, Ain Atik et Oued Merzeg).

La surveillance est passée de 18 plages en 1993, à 79 en 2002 et 169 actuellement,  dont 52 sur la façade maritime méditerranéenne et 117 sur l’Atlantique. Il existe 4 catégories de qualité des eaux de baignade: les catégories « A » et « B » sont de bonne et moyenne qualité et représentent respectivement 67,42% et 31,01%. Quant aux catégories « C » et « D » impropres à la baignade et représentent 1,12% et 0,45%, respectivement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici