Entre le mois d’octobre 2017 celui de 2018, la croissance du crédit bancaire a décéléré de 2,5% à 1,5%, selon les dernières statistiques monétaires de Bank Al Maghreb(BAM).

Par secteur institutionnel, la progression des concours au secteur non financier a ralenti de 3,2% à 2,2%. La croissance des prêts aux entreprises publiques a ralenti de 10,4% à 5,9%, les concours aux entreprises privées sont revenus à leur niveau d’octobre 2017 après une hausse de 1,1% le mois précédent, et les crédits aux ménages ont vu leur taux de progression revenir de 3,8% à 3,6%.

Concernant le crédit bancaire par objet économique, les facilités de trésorerie ont diminué de 0,2% après avoir augmenté de 3,1%, traduisant notamment une accentuation de la baisse des facilités aux entreprises non financières privées de 0,1% à 2,4%. De même, le taux de croissance des prêts à l’équipement est revenu de 4,1% à 3,4% et celui des crédits à l’immobilier de 3% à 2,1%. S’agissant des concours à la consommation, ils se sont accrus de 5,8% après 5,6% en septembre.

A noter aussi que les réserves internationales nettes ont marqué un repli de 1,5% après une hausse de 0,5% un mois auparavant.

Enfin, la croissance de la circulation fiduciaire a légèrement décéléré de 7% à 6,8% et le taux de progression des dépôts à vue auprès des banques est resté stable à 4,4%.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici