La Tunisie a demandé le 5 juillet dernier l’ouverture de consultations avec le Maroc dans le cadre de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) au sujet des droits antidumping perçus par le Maroc sur les importations de cahiers scolaires originaires de Tunisie. L’OMC spécifie qu’« au bout de 60 jours, si les consultations n’ont pas permis de résoudre le différend, le plaignant peut demander que la question soit soumise au processus juridictionnel d’un groupe spécial ». Maintenant que ce délai a expiré, on ne sait toujours pas le sort des consultations. Libre Entreprise a contacté les autorités tunisiennes compétentes mais sans réponse. A suivre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici