Le Malheur des uns fait le bonheur des autres. Sur les six premiers mois de l’année en cours, les importations des Eaux minérales et boissons non alcooliques ont culminé à 130 millions de dirhams contre près de 89 millions de dirhams un an auparavant, selon les derniers chiffres de l’0ffice des changes. Pour mieux observer ce bond spectaculaire, il faut savoir que les achats en provenance de l’étranger se chiffraient à seulement 49 millions de dirhams à fin mai 2016. Une tendance qui trouve son origine dans la campagne de boycott visant « Sidi Ali » la marque d’eau minérale la plus populaire du Maroc, mais aussi la plus chère. Pour rappel, Oulmès qui détient la marque de Sidi Ali, a publié le 28 juin dernier un Profit Warning sur ses résultats semestriels avisant que les ventes ont fortement fléchi.

Par ailleurs, le marché de l’eau embouteillée au Maroc reste très juteux avec une évolution annuelle de deux chiffres. C’est un marché fortement concurrentiel, avec une production annuelle de 650 millions de litres, selon les chiffres publiés. La consommation annuelle d’eau embouteillée est estimée à 15 litres par habitant contre 100 litres en France par exemple.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici