La Cour des comptes vient de rendre public un rapport sur l’évaluation du Programme d’urgence(P.U) du ministère de l’éducation nationale. Il est souligné que les  recrutements effectifs  des  enseignants  durant  la période du P.U ont dépassé les besoins initiaux arrêtés par les services du MEN, montrant de ce fait que le déficit en enseignants est une donnée structurelle du système éducatif. Pour combler ce déficit le système éducatif a  procédé au recrutement de 54.927 enseignants par voie de contrat, durant la période  2016 -2018. L’affectation de ces derniers directement aux classes d’enseignement, sans formation pédagogique requise, remet en question la qualité des enseignements dispensés.

Lire aussi Contractualisation des enseignants : Jouahri vent debout

Les juristes financiers mettent l’accent également sur l’exploitation des établissements scolaires en état de dégradation. Malgré les moyens dédiés à la réhabilitation et à l’aménagement des établissements scolaires, le système éducatif  continue à  exploiter,  au  titre  de  l’année   scolaire   2016/2017, 6437 établissements sans réseaux d’assainissement, 3192  établissements  non  raccordés  au réseau d’eau potable et 681 établissements non branchés au réseau d’électricité, ainsi que 9365 salles délabrées.

Compte tenu de ce qui précède, la Cour des comptes  considère que le programme d’urgence n’a pas réalisé tous ses objectifs. Il n’a pas eu, non plus, les impacts souhaités sur le système éducatif, dans la mesure où le ministère concerné n’a pas pris suffisamment en compte certaines règles  fondamentales  du  cycle  de  toute  politique  publique  lors  de  la  planification,  la  programmation, l’exécution et la gouvernance. En effet, il a été relevé l’absence d’un diagnostic précis de l’état des lieux et des préalables nécessaires à a mise en œuvre de tout programme, de l’évaluation des risques et des solutions alternatives. De même, il n’a pas été tenu compte, en particulier des capacités de gestion des différentes parties prenantes impliquées dans la mise en œuvre du programme eu égard à la consistance et à la nature des actions à entreprendre, peut-on lire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici