Une première! 100 jeunes licenciés marocains ont été sélectionnés sur dossier pour poursuivre leurs études de Master en Espagne durant l’année 2019-2020. Les chanceux bénéficieront d’une bourse d’étude de 900 euros par mois au titre du projet pilote « Jeunes Générations en tant qu’Agents du Changement » soutenu et financé par l’Union Européenne et coordonné par le Service Espagnol pour l’Internationalisation de l’Education (SEPIE), nous informe le Sous-secrétaire du Ministère des Sciences, Innovation et Universités, Pablo Martín González. C’était à l’occasion de la présentation de ce projet ambitieux, jeudi 19 septembre à l’Ambassade d’Espagne à Rabat. Les 100 étudiants représentant différentes branches scientifiques ayant trait à 20 secteurs prioritaires pour le développement du Maroc ont été choisi parmi plus de 1500 candidats. « Ce projet a suscité un grand intérêt auprès des étudiants. En moins d’une semaine, nous avons reçu les demandes de plus de 1500 licenciés », explique Noureddine Benkhalil, directeur de la Coopération et du Partenariat du Ministère de l’Education Nationale, Formation Professionnelle, Enseignement Supérieur et Recherche Scientifique.

Pendant le mois d’août et les deux premières semaines de septembre les 100 candidats retenus ont été orientés à 61 cours de Master dans 22 universités espagnoles tout en prévoyant, en cas de besoin, des cours de langue espagnole ; et afin de leur faciliter leur réinsertion au Maroc, des cours d’entrepreneuriat sont aussi prévus.

Le plus important dans ce projet c’est qu’une fois le Master terminé, les diplômés marocains pourront bénéficier d’un suivi afin de faciliter leur nouvelle implantation entrepreneuriale au Maroc. Le projet prévoit aussi l’octroi de prix aux 10 meilleurs Travaux de Fin de Master pouvant être développés comme projets entrepreneuriaux au Maroc, ainsi que des aides financières pour faciliter l’accès à l’emploi et le contact avec des entreprises espagnoles implantées au Maroc intéressées auxdits projets. « L’aide financière s’élève à 10.000 euros par projet primé », nous confie González.

Par ailleurs, lancé en mai 2019 comme un projet pilote de migration légale de l’Instrument d’Association pour la Mobilité (MPF) de la Commission Européenne, dirigé par le Centre International pour le Développement des Politiques Migratoires (ICMPD), le projet compte avec la participation du Ministère de l’Emploi, Migrations et Sécurité Sociale espagnol (MITRAMISS), du Bureau International pour les Migrations de l’ONU (OIM), et des différents ministères marocains tels le Ministère chargé des Marocains Résidant à l’Étranger (MRE) et des affaires de la Migration, le Ministère de l’Emploi et de l’Insertion Professionnelle, ainsi que celui de l’Education Nationale, Formation Professionnelle, Enseignement Supérieur et Recherche Scientifique. Avec ce projet pilote, le Ministère des Sciences, Innovation et Universités, via le SEPIE et le MITRAMISS, en collaboration avec les partenaires marocains et l’OIM, prévoient d’aider à consolider la mobilité dans l’éducation supérieure et de créer des synergies positives de migration circulaire.

Enfin, à cette présentation à la résidence de l’Ambassadeur d’Espagne, Ricardo Díez-Hochleitner, ont assisté l’Ambassadrice de l’Union Européenne, Mme. Claudia Wiedey, ainsi que le Sous-secrétaire du Ministère des Sciences, Innovation et Universités, Pablo Martín González et la Directrice du SEPIE, Mme. Coral Martínez. Ont été par ailleurs présents les représentants des principales autorités marocaines ayant participé audit projet: le ministre du Travail et de l’Insertion professionnelle, Mohamed Yatim, le Secrétaire Général du Ministère de l’Emploi et de l’Insertion Professionnelle, Noureddine Benkhalil, le Directeur de la Coopération et du Partenariat du Ministère de l’Education Nationale, Formation Professionnelle, Enseignement Supérieur et Recherche Scientifique, Bennani Anass, le Directeur de l’Enseignement Supérieur et du Développement Pédagogique, Mohammed Ettahiri, ainsi que le Directeur Général de Coordination du Ministère délégué chargé des Marocains Résidents à l’Etranger et des Affaires de Migration, Jaouad Dequiec.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici