Selon le rapport sur l’investissement dans le monde 2018 de la CNUCED, les flux d’investissements directs étrangers (IDE) vers l’Afrique se sont élevés à 40 milliards de dollars en 2018, soit une hausse de 6% par rapport à 2017. Les trios de tête sont restés relativement inchangés avec en pole position l’Egypte qui a raflé 7,9 milliards de dollars, en hausse annuelle de 7%, grâce notamment à des investissements importants dans le secteur immobilier, agroalimentaire, gaz et pétrole… Le pays des pharaons table sur de belles perspectives pour 2019, puisque des donneurs d’ordre de renommée mondiale ont manifesté leur intérêt comme Mercedes-Benz, Volvo, Philips, etc. La deuxième place revient à l’Afrique du Sud ayant marqué son retour au top 5 avec 7,1 milliards de dollars. Loin devant le Maroc qui attire 4,2 milliards de dollars. Notre pays est talonné de près par le Ghana. Le quatrième bénéficiaire des IDE en Afrique a absorbé 3,3 milliards de dollars. Arrive en dernier l’Éthiopie qui boucle le top 5 avec 3,3 milliards de dollars. Pour rappel, le Maroc occupait en 2017 le rang de cinquième meilleur bénéficiaire des IDE en Afrique avec 2,7 milliards de dollars, après l’Égypte (7,4), l’Ethiopie (3,6), le Nigeria (3,5) et enfin le Ghana (3,3). Les flux des IDE vers le Maroc ont augmenté de 23% en 2017, grâce notamment à des investissements importants dans le secteur automobile (Renault…).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici