Le  marché  des  boissons  non  alcoolisées  suit  une  tendance  haussière  sur  la  période  2012–2017,  passant  de 1.366  millions  de  litres  vendus  en  2012  à  1.646  millions  de  litres  en  2017,  soit  un  taux  de  croissance  annuel moyen de 3,8%, selon la note d’information Mutandis pour introduction en bourse.

Évolution des ventes de boissons non alcoolisées (en volume) au cours de la période 2012 -2017 :

 

En millions de litres             2012                         2017                      TCAM 2012-2017

Eaux en bouteille             682                               1 019                     8,4%

Boissons gazeuses         583                                 527                        -2,0%

Concentré                      28                                   32                           2,7%

Jus                                71                                     62                          -2,7%

Boissons à base de thé        1                              4                                32,0%

Boissons énergisantes        1                                2                                 14,9%

Total                            1 366                       1 646                                     3,8%

Le  secteur  des  boissons  non  alcoolisées  se  caractérise par  une  grande  concentration  des  ventes  autour  de quelques acteurs. En effet, 79% des ventes sont réalisées par les trois premiers acteurs du marché: Coca-Cola, Eaux Minérales d’Oulmès et Sotherma.

Évolution de la consommation d’huiles alimentaires

La consommation d’huile alimentaire au Maroc enregistre une certaine stabilité sur la période  2012–2017, marquant un taux de croissance annuel moyen de 1,5%. La croissance globale de la consommation d’huile alimentaire est principalement tirée par l’augmentation de la consommation d’huile d’olive passant de 21 kT en 2012 à 25 kT en 2017, soit  un  taux  de  croissance  annuel moyen   de   3,6%.   Cette   progression   a   été  particulièrement   marquée   en   2015  et   2017   par   les   récoltes abondantes réalisées et la substitution progressive de celle-ci à l’huile de table.

La consommation d’huile d’olive représente en moyenne 19,5% de la consommation globale annuelle d’huile alimentaire au Maroc entre 2012 et 2017.

La consommation d’huile de table entre 2012 et 2017 demeure relativement stable sur la période analysée à 331  kT  par  an  en  moyenne  et  représente  plus  de 93% de la consommation annuelle d’huile alimentaire au Maroc en 2017.

L’huile alimentaire B to B enregistre pour sa part une croissance annuelle moyenne de 4%. Cette dernière est tirée par la demande émanant de l’industrie agroalimentaire et principalement des industries du biscuit et de la conserve. La consommation d’huiles alimentaire B to B constitue en moyenne 6% des huiles alimentaires consommées au Maroc entre 2012 et 2017.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici