Huit Think Tanks marocains figurent parmi les 103 meilleurs de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA), selon la 13ème édition du Global Go-To Think Tanks Index Report de l’Université de Pennsylvanie dévoilé le 31 janvier à Washington. Occupant la 8é place, l’OCP Policy Center arrive en tête du classement marocain. Suivent respectivement le Centre d’études et de recherches en sciences sociales (13e), l’Institut royal des études stratégiques (23e), l’Institut Marocain des relations internationales (34e), l’Institut Amadeus (50e), le Groupe des études et recherches en Méditerranée (81e), le Centre d’études et de recherches Aziz Belal (99e) et enfin la Confédération générale des entreprise du Maroc(CGEM). Certes, le Maroc fait preuve de sa reconnaissance et de son rayonnement à l’échelle de sa région MENA. Or, il est quasi  absent du classement mondial en termes d’influence, d’innovation, de réseautage, etc. A lire le rapport, on n’y trouve aucun centre de réflexion marocain dans le classement de « Meilleure nouvelle idée ou paradigme développé », « Meilleures recherches transdisciplinaires », « Think Tanks ayant l’impact le plus significatif sur les politiques publiques », par exemple. Au moment des pays africains comme l’Afrique du sud, le Ghana, le Sénégal, la Tanzanie font mieux que nous sur plus de 8.000 think tanks répertoriés de par le monde par le rapport.

Lire le rapport

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici