Retenez bien ce nom qui fera date : Pierre Maudet. Il vient d’être destitué de la présidence du conseil d’Etat genevois en Suisse. Son tort, avoir accepté un voyage organisé en 2015 à Abou Dhabi « pris en charge par un entrepreneur libanais », rapporte la presse helvétique.  Le paquet comprend le vol, l’hôtel et les places pour un Grand Prix de formule 1. Pierre Maudet a « violé les règles du Conseil d’Etat en matière de procédure protocolaire et de non acceptation de cadeaux », selon les termes du communiqué de l’Exécutif.  L’affaire Maudet donne un coup de pied dans la fourmilière au point de bouleverser l’opinion publique suisse. Son sort politique reste ambigu mais son cas interroge la classe politique ici au Maroc. Les petits cadeaux n’entretiennent pas l’amitié en politique. Vaut mieux ne pas être un cadeau que d’en accepter un car la facture à payer sera salée…sous d’autres cieux, s’entend!

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici