L’enseignement au Maroc coûte de plus en plus cher. Selon le HCP, les prix de l’enseignement ont bondi de 35,6 % entre 2007 et 2014, soit un record par rapport à l’évolution des autres postes du budget des marocains. Prenons l’exemple des prix de la santé, leur évolution globale n’a été que de 4,5 % sur la même période de référence. Le HCP souligne que la proportion des dépenses d’enseignement a connu une croissance dans le panier de l’ l’indice des prix à la consommation(IPC) entre 2007 et 2014, passant de 3,9 % à 6,3 %. De même, les dépenses de santé ont atteint 7,7 % contre 5,5 %. Les Marocains ont consacré en 2014 une part moins importante de leurs dépenses globales aux produits alimentaires comparativement à 2007. En effet, la pondération de cette composante principale de l’indice des prix à la consommation a diminué pour passer de 41,5 % à 38,8 %. Soit un écart de 2,7 %. Ce recul est principalement attribuable à la baisse, entre 2007 et 2014, des proportions des dépenses de viande de 1,3 %, de légumes de 0,8 % et de pain et céréales de 0,6 %, note-t-on.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici