A fin avril 2019, les exportations de pommes de terre ont marqué un saut spectaculaire. Les ventes à l’étranger ont passé de 13,3 à plus de 100 millions de dirhams sur un an, selon les derniers chiffres de l’Office des changes. En volume,  les livraisons ont culminé à 33.017 tonnes contre 3.579 tonnes un an auparavant. On pourrait comprendre ainsi pourquoi les prix ont augmenté. Selon le HCP, les légumes sont les produits alimentaires ayant observé la plus forte hausse des prix entre mars et avril 2019. Ces derniers ont augmenté de 4,9%,

Lire: Fruits et légumes: Champions des hausses de prix !

Mis à part la question des prix, il faut souligner aussi la mauvaise qualité des pommes de terre mises en vente sur le marché. Certaines récoltes présentent même le signe d’un produit affecté par une virose.

A noter, enfin, qu’au Maroc la pomme de terre est la première culture maraîchère des points de vue superficie et production. La culture de primeur est destinée à l’exportation. Selon les données du ministère de tutelle, la filière de la pomme de terre produit chaque année 1,5 million de tonnes. Elle occupe une superficie aux alentours de 60.000 ha par an, soit 23 % de la superficie maraîchère globale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici