Dans son dernier rapport  sur « L’état de préparation du Maroc pour la mise en œuvre des objectifs de développement durable 2015-2030 », la cour des comptes souligne que le système statistique national est caractérisé par sa forte décentralisation avec des sources de données diverses et  éparpillées. Mais, le HCP représente  le  principal  producteur  de  l’information  statistique  économique, démographique  et  sociale.

« Sur  le  plan  normatif  et  méthodologique,  le  HCP  en  tant  que  noyau  central  du système statistique national est en mesure d’évaluer les progrès réalisés pour la mise en œuvre des ODD.  En  effet,  dans  la  base  de  données  des  bonnes  pratiques  des  Nations  Unies,  il  est indiqué  que  le  système  de  production marocain de  statistiques  est  compatible  avec  les principes  de  pertinence, d’impartialité  et d’accès  égal  pour  tous.  De  même, les  textes législatifs et réglementaires régissant son fonctionnement sont mis à disposition du public. Le HCP a pris plusieurs mesures destinées à préserver la confidentialité des données et des individus.  A  titre  d’exemple,  il  a  publié  une  charte  d’utilisation  de  son  système d’information qui définit les règles d’usage et de sécurité du système d’information que tout utilisateur s’engage à respecter. Il  convient  de  préciser, également, qu’il a  adhéré depuis 2005 à la norme spéciale de diffusion des données (NSDD) du FMI, et a développé des relations privilégiées d’échange et de coopération scientifiques et techniques avec les organismes onusiens, en l’occurrence le PNUD, l’UNFPA, l’UNICEF et la CEA », peut-on lire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici