C’est officiel et contrairement aux spéculations douteuses d’oxfam. Le Maroc reste toujours dans la liste grise des paradis fiscaux établie par l’Union européenne. Les ministres européens de l’Economie et des Finances ont approuvé aujourd’hui, mardi 12 mars, la première révision majeure de la liste « noire » des paradis fiscaux, dans laquelle ont été inclus de nouveau les Émirats arabes unis, la Barbade et les Îles Marshall.

Quant à la liste « grise », qui comprend les qui se sont engagés à adapter leurs législations pour les adapter aux normes européennes et internationales, est désormais composée de 34 pays, tels que le Maroc, la Serbie, la Turquie, la Suisse, l’Albanie, Bosnie, Costa Rica ou Vietnam. D’autre part, des pays comme le Panama, l’Uruguay et la Corée l’ont quitté.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici