Au premier semestre 2018, Centrale Danone a réalisé un chiffre d’affaires à l’export de 24,4 millions de dirhams. Un chiffre qui avoisine le total annuel des ventes à l’étranger en 2017(26,3 millions) et dépasse celui de 2016(23,1 millions). « L’activité export ,qui a démarré en septembre 2015, a  connu  une  croissance  exponentielle  en  2015  et  2016  notamment  en  lien  avec  les exportations vers la Mauritanie. Entre 2016 et 2017, la croissance de ce segment export a été de l’ordre de 13%. Les produits exportés concernent le lait UHT, Raïbi Jamila et Cœur de lait», peut-on lire dans la Note d’information –Fusion absorption de Fromagerie des Doukkala par Centrale Danone publiée par l’AMMC.  Selon les termes de cette fusion-absorption, FROMAGERIE DES DOUKKALA apporte à la société CENTRALE DANONE l’intégralité des éléments d’actif et de passif composant son patrimoine pour une somme nette de 435 000 000 de dirhams.

2018, l’année noire

A fin 2018, le chiffre d’affaires de Centrale Danone devrait s’établir à 4.712 Mdh contre  6.519 à fin 2017 soit une diminution de l’ordre de 27,7%. Le résultat d’exploitation devrait se situer à 11,5 Mdh contre 322 Mdh à fin 2017 soit une baisse de 96,4%. Le résultat net  devrait quant à lui s’établir à près de -500 Mdh contre 115 Mdh à fin 2017 soit une baisse de plus de 100%. Ces évolutions sont la conséquence de la campagne de boycott menée depuis fin avril 2018 à l’encontre de la société et qui aura des répercussions significatives sur ses résultats en fin d’année, note-t-on.

Cette campagne de boycott a visé principalement le lait, dont la part dans le chiffre d’affaires est de 46% à fin 2017. Année durant laquelle Centrale Danone a enregistré 3 milliards de dirhams de vente de Lait.

Présente au Maroc depuis plus de 70 ans, Centrale Danone collecte le lait sur l’ensemble du territoire marocain, auprès de plus de 120 000 éleveurs sur les 400 000 que compte la filière laitière au Maroc

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici