Malgré la crise du secteur immobilier, le Groupe Alliances poursuit son plan stratégique de restructuration, avec des comptes n’incluant plus de dations à compter du 1er janvier 2019, ainsi que  des projets bien ciblés, dans des localisations stratégiques et permettant de sécuriser l’avenir du Groupe. Le management qui se félicite de ses grands pas souligne dans un communiqué commentant ses résultats financiers au titre du premier semestre 2019, qu’il reprend son rythme de production normatif qu’il poursuivra durant les années à venir. Côté résultats, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe a observé une baisse se situant à 1.054 milliard de dirhams au lieu de 1.798 un an auparavant. « Le chiffre d’affaires ne comporte aucune dation au 30 juin 2019, contrairement au chiffre d’affaires réalisé au 30 juin 2018 qui comprenait 1,3 milliard de dations et 446 millions de chiffres d’affaires généré par l’activité commerciale », note-t-on. Même tendance pour le résultat net consolidé  qui s’établit à 102 millions contre 123 millions au 30 juin 2018.

Le management se félicite de la baisse drastique des frais financiers dans le sillage notamment de la réduction continue de l’endettement. Ainsi, « l’endettement net du Groupe a diminué de 860 millions durant les douze derniers mois pour s’établir à 2,2 milliards au 30 juin 2019. La baisse de l’endettement net enregistrée au 1er semestre s’élève à 320 millions. Cette diminution significative de l’endettement net traduit le retour du Groupe à des fondamentaux sains et à une structure financière solide avec un gearing de 39% au 30 juin 2019. Pour rappel, l’endettement net du Groupe s’élevait à 8,5 milliards  au 31 décembre 2014 », est-il souligné.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici