Le Groupe Aluminium du Maroc a anticipé un résultat net positif au 31 décembre 2022, mais en recul d’environ 75% par rapport à une année auparavant.

“Après les bonnes performances enregistrées au premier semestre 2022, à l’issue duquel le groupe a publié des résultats encourageants, le marché s’est brutalement retourné avec une baisse prononcée de la demande depuis le mois d’août 2022”, indique la société dans un communiqué, publié à la suite du conseil d’administration réuni le 21 novembre.

Le groupe explique cette baisse par le report de nombreux projets au Maroc et à l’international, compte tenu de la forte inflation des coûts de construction, mais aussi de la réduction des niveaux de stocks constitués en période de pénurie de matière, pratiquée par les acteurs du marché.

“Ceci s’accompagne d’une grande volatilité des taux de changes couplée à une forte appréciation du dollar, et de nos principaux intrants de production, notamment les cours de la matière première aluminium”, précise la même source, notant que ces tendances sont observées de façon générale, au Maroc et en Europe, pour les sociétés opérant dans le secteur de la transformation de l’aluminium destiné au Bâtiment.

Aluminium du Maroc assure toutefois que le contexte conjoncturel inédit n’affecte en rien sa stratégie de développement, faisant part de la volonté du Groupe de poursuivre la dynamique de croissance et le déploiement de son plan stratégique en travaillant sur l’impérieuse nécessité d’afficher davantage de flexibilité, et d’améliorer la valeur ajoutée et le service à ses partenaires.

“La recherche de nouveaux relais de croissance, au Maroc comme à l’international, l’amélioration de notre productivité au service de la compétitivité continuent d’animer nos travaux au quotidien”, conclut le communiqué. map