Le constructeur américain Ford a annoncé aujourd’hui qu’il allait supprimer 5.000 emplois en Allemagne, pour économiser au moins 500 millions de dollars. Il propose un plan de départ volontaire, tout en évitant les licenciements forcés, rapporte la presse ibérique. Les usines concernées sont celles de Cologne, Saarlouis et Aix-la-Chapelle. Cette décision ouvre le bal au grand plan de restructuration en Europe annoncée par la société en janvier dernier et visant la suppression de milliers d’emplois dans l’objectif de ramener la rentabilité à l’activité européenne. Dans le viseur la Grande Bretagne aussi, où Ford compte réduire sa voilure.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici