Le constructeur automobile Nissan Motor a estimé à 73,8 millions d’euros les paiements non déclarés qui auraient été accordés à l’ancien président Carlos Ghosn, toujours en prison. La marque  japonaise a vu son bénéfice net chuter 45,2% à 2,5 milliards d’euros  entre avril-décembre 2018 et la mémé période de l’année d’avant. Le chiffre d’affaires s’est élevé à plus 68 milliards d’euros, soit une légère augmentation de 0,6%. Le résultat d’exploitation s’est effrité de 13,9% à 2,5 milliards d’euros. Les ventes mondiales de Nissan ont régressé de  2,1%  pour tomber à 4,02 millions d’unités.

Enfin, le groupe revoit à la baisse ses prévisions de croissance en raison de la « nouvelle stratégie », souligne son patron exécutif, Hiroto Saikawa.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici