Stokvis Nord Afrique, appartenant à Saïd Alj, vient de perdre la carte MITSUBISHI des chariots élévateurs. La société cotée à la Bourse de Casablanca semble ne plus satisfaire son fournisseur Japonais, estimant que la stratégie et les  performances de Stokvis ne sont pas à la hauteur de ses attentes commerciales, selon  bmcecapitalbourse.

Pour  rappel, les  contrats  liant  Stokvis  à  ses  fournisseurs  sont  d’une  durée  allant  d’un  an  à  trois  ans  renouvelables par tacite reconduction. A titre d’information, le chariot élévateur Engin industriel à contre poids servant à manipuler des charges pouvant aller d’1 à 42 Tonnes selon plusieurs formes et sur différentes hauteurs. Il sert aussi au chargement et déchargement de camions, ou de conteneurs grâce à un système de levage hydraulique. Il existe en 2 versions : électrique et thermique (diesel, essence, gaz pétrolier liquéfié).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici