Le premier semestre 2019 pèse lourdement sur les résultats financiers  de Delattre Levivier Maroc. En effet,  le chiffre d’affaires consolidé ressort à 179,4 millions de dirhams contre 339,3 millions au premier semestre 2018, soit une chute de  47,1 %. Sur les comptes sociaux, le chiffre d’affaires  essuie une 37,9 % à 136,9 millions contre 220,6 millions à la même période de l’année précédente. Le résultat net après impôts affiche un déficit de près de 40 millions de dirhams, après un bénéfice de 7,8 millions à fin juin 2018.

Le dénouement de la situation difficile qui  pesait  sur les comptes de la société passe par bien de mesures  draconiennes comme le souligne le communiqué rendu public :

  • Les charges matérielles et humaines ont été largement maitrisées pendant ce 1er semestre passant de 303 MDH à 203 MDH. Le nombre des effectifs est globalement en diminution, à hauteur de 196 personnes.
  • Un effort important a été mené pour diminuer l’encours des Cautions Bancaires. Une baisse de 82 MDH a été observée à la fin du semestre. La restructuration des dettes a également été une priorité de gestion pour l’entreprise.
  • Les difficultés en Côte d’ivoire persistent malgré l’abandon de l’activité de Génie Civil.
  • La recherche de partenaire industriel a été renforcée par un mandat complémentaire à une banque d’affaires en Europe.
  • Plusieurs cessions d’actifs sont en cours pour améliorer la trésorerie de l’entreprise et contribuer au désendettement.
  • La dette totale de l’entreprise, en diminution de 71 MDH sur le premier semestre se poursuivra sur les prochains mois.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici