La Banque Centrale Populaire (BCP) fait grise mine dans le dernier classement Forbes Global 2000, qui recense les plus grandes entreprises mondiales, en termes de ventes, bénéfices, actifs et valeur boursière. Le groupe bancaire marocain a perdu 27 places cette année pour pointer à la 1.855éme position au lieu de la 1.827éme en 2018. Ses ventes ont baissé à 2,4 milliards de dollars contre 2,7 milliards un an auparavant. Idem pour sa valeur boursière passant de 5,7 milliards de dollars  à 5 milliards. En même temps, ses actifs se sont légèrement améliorés pour se situer à 41,4 milliards de dollars.

Pour sa part, Attijariwafa bank n’a rien à envier à la banque au cheval. Le premier groupe bancaire a régressé de 20 places cette année et vient en 1143ème position. Sachant que ses ventes ont nettement avancée pour se situer à 4,1 milliards de dollars. Au même titre que ses profits qui ont augmenté à 608 millions de dollars. En revanche, sa valeur boursière est tombée à 8,7 milliards contre 10 milliards en 2018. Le seul gagnant dans ce classement est Maroc Telecom qui é réussi à décrocher une place pour se positionner au 1508éme rang. Ses ventes et ses bénéfices ont progressé pour s’élever à 3.8 milliards et 640 millions de dollars respectivement.

En ce qui concerne le classement mondial, la Banque industrielle et commerciale de Chine (ICBC, pour son acronyme en anglais) a repris la tête du classement. JPMorgan Chase se classait à la deuxième place, tandis que China Construction Bank se situait à la troisième place et Agricultural Bank of China à la quatrième. Bank of America a occupé la cinquième place, derrière Apple (6e), Ping An Insurance Group (7e), Bank of China (8e), Royal Dutch Shell (9e) et Wells Fargo (10e). Ainsi, le top 10 est dominé par la Chine avec 5 places.

Lire le classement 2019

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici