Selon l’Association du transport aérien international (IATA), les transporteurs d’Afrique prévoient des pertes nettes de 300 millions $ en 2019 (une légère amélioration par rapport aux pertes nettes de 400 millions $ en 2018). La perte nette prévue par passager est de 3,51 $ (soit une marge nette de -2,1%), note le communiqué publié aujourd’hui. Cela fait de l’Afrique la région la plus faible, dans le prolongement des quatre dernières années. Les résultats s’améliorent, mais lentement. Les pertes en 2019 devraient diminuer avec la baisse des prix du pétrole. La région profite de rendements supérieurs à la moyenne et de coûts d’exploitation moindres pour certaines catégories. Toutefois, peu de compagnies aériennes dans la région sont en mesure d’obtenir des coefficients d’occupation suffisants pour générer des bénéfices.

Vers une décennie de rentabilité !

L’IATA prévoit que les bénéfices nets de l’industrie aérienne mondiale s’élèveront à 35,5 milliards$ en 2019, soit légèrement plus que les bénéfices nets de 32,3 milliards$ prévus pour 2018 (révisés à la baisse par rapport à la prévision de juin qui s’établissait à 33,8 milliards$). Voici les faits saillants des résultats prévus pour 2019:

Le rendement du capital investi devrait être de 8,6% (le même qu’en 2018).

La  marge  sur  les  profits  nets  après  taxes  devrait  s’établir  à  4,0%  (pratiquement inchangée par rapport au taux de 3,9% pour 2018).

Les  recettes  pour l’ensemble de l’industrie devraient atteindre 885 milliards $  (+7,7% par rapport aux 821 milliards$ de 2018).

Le  nombre  de  passagers  devrait  atteindre  4,59 milliards  (en  hausse  par  rapport  aux 4,34 milliards de 2018).

Le nombre de tonnes de marchandises transportées devrait s’élever à 65,9millions (en hausse comparativement aux 63,7 millions de 2018).

On prévoit une croissance plus lente de la demande dans les secteurs passagers (+6,0 en 2019 contre +6,5 en 2018) et du fret (+3,7 % en 2019 contre +4,1% en 2018).

Le bénéfice moyen par passager embarqué sera de 7,75 $ (contre 7,45$ en 2018).

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici