Dans un communiqué laconique du 21 décembre, le groupe Bolloré a annoncé la réalisation effective de la cession au groupe Mediterranean Shipping Company (plus connue sous son acronyme, MSC) de 100 % de Bolloré Africa Logistics,

C’est une longue page africaine qui se tourne pour Bolloré même si le groupe a précisé, dans le même communiqué, qu’il « conservera une présence importante en Afrique, notamment à travers Canal+, et poursuivra également ses développements sur ce continent dans de nombreux secteurs comme la communication, le divertissement, les télécoms et l’édition », rapporte le MOCI.

Le groupe français avait annoncé avoir conclu cet accord de cession avec MSC en mars dernier. Il fallait encore la faire valider par toutes les autorités réglementaires compétentes, ce qui est aujourd’hui fait.

Bolloré Africa Logistics regroupe l’ensemble des activités de transport et logistique du groupe Bolloré en Afrique. La cession a été réalisée sur la base d’une valeur d’entreprise nette des intérêts minoritaires de 5,7 milliards d’euros. Le prix de cession des actions s’établit à 5,1 milliards d’euros auquel s’ajoutent 600 millions d’euros de remboursement de comptes courants.

Le groupe italo-suisse MSC, basé à Genève, a confirmé la nouvelle dans un communiqué diffusé un peu plus tard par Bolloré Logistics, précisant que sa « filiale en propriété exclusive SAS Shipping Agencies Services a finalisé l’acquisition de Bolloré Africa Logistics ». Il précise que « l’acquisition par MSC de Bolloré Africa Logistics SAS et de ses filiales (« Bolloré Africa Logistics Group ») souligne l’engagement à long terme de MSC à investir dans les chaînes d’approvisionnement et les infrastructures africaines, répondant aux besoins des clients des deux entreprises ».