Au terme du 1er semestre 2019, le Groupe Renault accuse une perte de 6,7 %  à  1.938.579 véhicules vendus sur un marché mondial en baisse de 7,1 %.  Les ventes sont restées stables en Europe dans un marché en baisse de 2,5 %. Dans les régions hors d’Europe, les ventes du Groupe ont suivi la tendance mondiale en forte baisse, note un communiqué parvenu à la rédaction. En dehors de l’Europe, le Groupe a notamment subi la baisse du marché en Turquie (-44,8 %) et en Argentine (-50,2 %), et l’arrêt des ventes en Iran à partir d’aout 2018 (le Groupe Renault avait vendu 77 698 véhicules sur le 1er semestre 2018). En Russie, les ventes baissent de 0,9 % sur un marché en baisse de 2,4 %.  En Chine, les volumes du Groupe sont en baisse de 23,7 % sur un marché en baisse de 12,7%.

 

 

 

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici