A fin juin 2020, le chiffre d’affaires consolidé de Total Maroc chute à 4,4 milliards de dirhams au lieu de 6 milliards un an auparavant. Les  ventes  du  second  trimestre  2020  ont  ainsi  baissé de 27% par rapport à la même période l’année précédente, note un communiqué.

Depuis  le  début  de  la  crise  sanitaire  liée  à  la  pandémie  du  Covid-19, Total Maroc fait face à une forte baisse de la demande de  carburants.

L’endettement financier net de Total Maroc s’accentue et reste négatif à hauteur de 201 millions de DH à fin juin 2020 contre 114 millions à la même période de l’année 2019.

Associée  à  une  forte  dépréciation  de  la  valeur  des  stocks  consécutive  à  la  baisse  des  cours  internationaux  des  produits  pétroliers,  cette  baisse  des  ventes  a  fortement  impacté  les  résultats  du  premier  semestre  2020  par  rapport  au  premier  semestre 2019.

Malgré ce contexte particulièrement difficile, Total Maroc a tenu à  maintenir  la  réalisation  de  son  programme  d’investissement,  avec  l’ouverture  de  7  nouvelles  stations-service  au  cours  du  premier semestre 2020, portant le réseau de Total Maroc à 336 points de vente actifs en fin de période.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici