3M annonce aujourd’hui que son travail avec le ‘ US Marshals Service ‘ dans le Kentucky a récemment permis la saisie de plus d’un million de faux respirateurs N95.

L’affaire avait été déclenchée par des signalements de clients réalisés auprès de la ligne anti-fraude de 3M. Le fabricant avait alors déterminé que les documents de vente et les produits proposés étaient des faux.

‘3M continuera à prendre des mesures contre ceux qui vendent des produits contrefaits et mettent des vies en danger pendant la pandémie, et nous apprécions l’action rapide du US Marshals Service et du tribunal pour aider à protéger les clients sans méfiance’, a déclaré Kevin Rhodes, vice-président senior de 3M

Depuis le début de la pandémie, 3M a saisi plus de 41 millions de respirateurs N95 contrefaits en collaboration avec les forces de l’ordre et les douanes du monde entier.

3M précise faire dons de tous les dommages-intérêts et paiements reçus dans ces cas à des organisations caritatives liées à la Covid.

CercleFinance.com.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici