Les résultats financiers 2019 du Groupe Renault rendus publics ce matin laissent entendre que la machine tourne mal. En effet, le résultat net part du Groupe affiche une perte sèche de 141 millions d’euros contre un bénéfice confortable de 3,3 milliards en 2018 (-0,52 euros par action contre 12,24 euros par action en 2018). Selon un communiqué parvenu à la rédaction, le chiffre d’affaires du Groupe s’est inscrit en repli de -3,3 % à 55.537 millions d’euros. Ainsi, le volume des ventes atteint  3,8 millions de véhicules, en baisse de -3,4 %.

La marge opérationnelle du Groupe s’élève à 2 662 millions d’euros et représente 4,8 % du chiffre d’affaires contre 6,3 % en 2018. Le résultat d’exploitation du Groupe s’établit à 2.105 millions d’euros contre 2.987 millions d’euros en 2018.

Le résultat financier s’élève à -442 millions d’euros, contre -353 millions d’euros en 2018, malgré un coût d’endettement stable. La dégradation provient des autres produits et charges financiers et notamment de moindres dividendes reçus de nos participations non consolidées et de charges diverses.

La contribution des entreprises associées s’élève à -190 millions d’euros, contre +1 540 millions d’euros en 2018. Nissan contribue positivement à hauteur de +242 millions d’euros tandis que la contribution des autres entreprises associées (-432 millions d’euros) a été fortement pénalisée par la contre-performance de nos joint-ventures chinoises ayant aussi entraîné des dépréciations de valeur.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici