Au titre du premier semestre 2020, le Produit Net Bancaire consolidé du Groupe Banque Centrale Populaire (BCP) s’est amélioré de 13,9% à 10 milliards de Dirhams, tiré par l’effet combiné du changement de périmètre suite à l’intégration des nouvelles filiales africaines acquises au T4-2019 et du redressement des activités de marché au T2-2020, suite à l’évolution favorable de la courbe des taux. Hors effet périmètre, la croissance du PNB s’établit à +6%, note un communiqué.

Les dépôts du Groupe continuent à se renforcer à hauteur de 5,7% pour s’établir à 327 milliards de Dirhams, tandis que les crédits s’affermissent de 1%, par rapport au 31/12/2019, à 261 milliards de Dirhams.

Les frais généraux progressent de 23% à 5,4 milliards de dirhams, intégrant notamment une charge exceptionnelle de 500 millions de Dirhams, liée à l’intégration au prorata de l’année du don COVID-19. A périmètre constant et hors impact du don, les charges augmentent de manière maitrisée à +3%.

En cohérence avec la politique prudente de provisionnement, le coût du risque consolidé se renforce sensiblement à 3 milliards de Dirhams, intégrant notamment des provisions IFRS « Forward Looking » en anticipation des impacts de la pandémie sur les opérateurs économiques.

Par ailleurs, le coût du risque du T2-2020 a été partiellement aggravé par la faiblesse du recouvrement, attribuable au confinement de la population dans les différents pays d’implantation du Groupe.Le Résultat Net consolidé recule de 48% à 1 034 millions de Dirhams, tandis que le Résultat Net Part du Groupe baisse de 38% pour s’établir à 1 015 millions de Dirhams.

Le Groupe est également parvenu à renforcer son leadership au Maroc sur les dépôts qui évoluent de 4,7%, par rapport à fin 2019, à 259 milliards de Dirhams, soit une collecte additionnelle de 11,7 milliards de Dirhams. Cette performance a été réalisée aussi bien auprès des particuliers locaux (+4,5 milliards de Dirhams) et MDM (+1,4 milliard de Dirhams), que des entreprises(+5,8 milliards de Dirhams). Il en résulte une amélioration de 69 pbs de la part de marché dépôts à 26,7%.

Bonne résilience des filiales du Groupe

En dépit de l’impact des mesures de confinement décidées par les autorités des pays d’implantation du Groupe, les filiales à l’international du Groupe BCP maintiennent leur dynamique de croissance. Ainsi et profitant d’un effet périmètre lié à l’acquisition de trois nouvelles banques au T4-2019, le PNB s’est renforcé de 52% et représente désormais 25% du PNB consolidé. Hors ce changement de périmètre, la croissance demeure soutenue à +8,5%. Les filiales internationales ont également vu leur rentabilité financière s’améliorer significativement à périmètre constant à +11%, en ligne avec l’évolution de leurs indicateurs d’activité et la maîtrise des charges malgré un contexte international difficile.

Enfin, l’Assemblée Générale Ordinaire vient d’entériner l’affectation d’un milliard de Dirhams supplémentaire au fonds de soutien, dont l’encours s’établit désormais à 4,4 milliards de Dirhams. Cette enveloppe renforce davantage la solidité financière du Groupe et lui permet d’aborder l’avenir avec sérénité.Une dotation supplémentaire de la PRG en social a également été constituée à hauteur de 200 millions de Dirhams en couverture du risque COVID, portant ainsi le stock de cette provision à 4,8 milliards de Dirhams.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici