L’Association Marocaine des Exportateurs (ASMEX) a organisé un webinaire sous le thème «Doing Business in Brazil”, en partenariat avec le cabinet Harvard Consulting, le 24 mars 2021. La rencontre, animée par M. Raphael Allemand, expert en développement international, avait pour objectif d’identifier les opportunités commerciales au Brésil pour les exportateurs marocains.

“Le Brésil est un marché très renfermé sur lui-même mais les difficultés économiques actuelles et la dévalorisation de la monnaie locale ont créé une opportunité inédite pour les entreprises étrangères, que ce soit par un investissement direct ou un partenariat stratégique”, a expliqué l’expert.

Il s’agit en effet d’un marché de 210 millions d’habitants dont le PIB s’élève à 2000 milliard USD. Les Etats les plus actifs sont ceux de São Paulo et Rio de Janeiro avec une concentration de près de 70% de la consommation totale du pays. Les produits les plus consommés dans le cadre de la grande distribution sont l’épicerie sèche (24%), les boissons (14,2%), la boucherie (12,9%) et les périssables (12,2%).

Le Brésil est un des pays les plus touchés par la pandémie du Covid 19, ce qui a poussé le gouvernement a temporairement suspendre les droits de douanes sur 50 produits de santé. Le secteur de la santé représente donc un enjeu stratégique pour le Brésil et une opportunité d’investissement pour les exportateurs marocains.

En outre, M. Allemand a également indiqué que les habitudes alimentaires des Brésiliens sont aujourd’hui en pleine transformation, avec un essor de l’alimentation dite “healthy”. Les ventes de produits sans gluten ont en effet connu une croissance annuelle de 30 à 40% depuis 15 ans. Ce secteur représente donc une opportunité importante, et cette tendance est d’autant plus amplifiée par le contexte sanitaire. L’expert a par ailleurs souligné que les nouvelles technologies et la production vinicole représentent également des secteurs d’avenir propices à l’investissement.

Le Brésil est la 6ème destination d’exportation du Maroc, ce qui équivaut à 855 millions USD. En termes de produits échangés, le Maroc exporte essentiellement du phosphate (87,6%) ce qui en fait le 4ème fournisseur de phosphate au Brésil. Le Royaume fournit également 90% des importations brésiliennes de sardines, ce qui correspond à 6,7% des exportations marocaines vers ce pays. Les autres produits écoulés sur ce marché sont les vêtements (2,8%) et les fils et câbles électriques (1,1%).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici