Un virologue américain a supprimé son compte Twitter après la fuite d’un échange d’e-mails avec l’expert américain en maladies infectieuses Anthony Fauci, qui comprenaient des allégations affirmant que certaines des caractéristiques du nouveau coronavirus « semblaient artificielles », selon un récent article du magazine américain Newsweek.

Le compte de Kristian G. Andersen, professeur au département d’immunologie et de microbiologie à l’Institut de recherche Scripps, n’était plus accessible le 6 juin, a indiqué Newsweek en citant l’archive internet The Wayback Machine.

Dans un e-mail envoyé à M. Fauci le 31 janvier 2020, M. Andersen a déclaré que certaines des caractéristiques du SRAS-CoV-2 « semblaient artificielles ».

Il a plus tard ajouté que les « caractéristiques inhabituelles du virus » constituaient une « part très réduite » du génome.

L’échange d’e-mails entre lui et M. Fauci a été publié par le Washington Post et Buzzfeed.

Source: Agence de presse Xinhua

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici