Le programme UPSHIFT, une initiative visant à doter les jeunes marocains, en particulier les filles, des moyens à même d’acquérir des compétences numériques, entrepreneuriales et environnementales, a été lancé, mercredi à Rabat, lors d’une cérémonie organisée à la résidence de l’ambassadeur de Finlande.

Fruit d’un partenariat liant Nokia, le Fonds des Nations-Unies pour l’enfance (UNICEF) et la Fondation Orange, ce projet a pour but notamment de former quelque 1.400 jeunes dont un minimum de 60% de filles, à des compétences transférables telles que le travail en équipe, l’estime de soi, la créativité et la communication, ainsi que le développement de compétences numériques et la sensibilisation aux défis du changement climatique. En vertu de ce partenariat, quelque 500 jeunes bénéficieront du programme d’innovation sociale tandis que près de 250 jeunes seront accompagnés dans le lancement de leurs projets et initiatives.

Dans une allocution de circonstance, l’Ambassadeur de Finlande au Maroc, Pekka Hyvönen, a indiqué que “ce programme permettra de développer les compétences des jeunes marocains et marocaines et d’améliorer leur savoir faire digital, dans l’objectif de rendre leurs services plus compétitifs et de leur offrir plus de visibilité”.

De son côté, la représentante Ad-interim à l’UNICEF Maroc, Naseem Awl, a indiqué, dans une déclaration à la MAP, que le projet UPSHIFT est “un exemple concret de programmes durables, enracinés dans les stratégies nationales, tendant à renforcer l’innovation et l’engagement communautaire pour un impact plus durable”, ajoutant que cette initiative montre la valeur des différents partenaires, aussi bien publics que privés, qui s’unissent pour soutenir les jeunes et le développement de leurs compétences.

Pour sa part, la Secrétaire Générale d’Orange Maroc, Hind Lfal, a indiqué, dans une déclaration similaire, que “la Fondation Orange est fière de se joindre à ce programme aux côtés de l’UNICEF et de Nokia dans le but de développer des compétences et de promouvoir l’intégration professionnelle des jeunes marocains marginalisés à travers le numérique et vers le numérique”.

Dans le même ordre d’idées, le vice président Afrique du Nord et de l’Ouest chez Nokia, Pierre Chaume, a mis l’accent sur le pouvoir de la collaboration pour soutenir le développement, précisant qu’”en se concentrant ensemble sur l’innovation sociale et l’esprit d’entreprise des jeunes, nous donnerons aux jeunes défavorisés les moyens d’agir et les doterons de compétences numériques, entrepreneuriales et écologiques”.

Le programme UPSHIFT se veut de doter les jeunes des outils nécessaires pour devenir des citoyens résilients qui s’engagent plus activement au sein de leurs familles, de leurs écoles et dans l’économie du pays, et permettra, ainsi, aux jeunes de soutenir et s’impliquer dans leurs communautés, tout en devenant plus productifs.

Le projet, qui figure parmi les solutions préconisées par la Banque Mondiale, sera mené en étroite collaboration avec le ministère de l’Éducation nationale, du préscolaire et des Sports, via son programme des écoles de la deuxième chance, et le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication à travers les différentes Maisons des jeunes et foyers féminins.

La cérémonie du lancement du programme a été marquée par la présence de représentants du corps diplomatique accrédité à Rabat et de personnalités issues de divers horizons. MAP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici