Selon la dernière note de conjoncture de la DEPF, la consommation de l’énergie électrique s’est renforcée de 1,1% au troisième trimestre 2020, nourrie d’une hausse des ventes de l’énergie de très haute, haute et moyenne tension, hors distributeurs, de 2,3%, après un retrait de 22,4% au deuxième trimestre, et de l’énergie adressé aux ménages de 5,2%. Au terme des neuf premiers mois de 2020, la consommation de l’énergie électrique s’est réduite de 2,7%, après une baisse de 4,9% à fin juin 2020 et une hausse de 0,7% à fin septembre 2019.

Aussi, la production de l’énergie électrique s’est accrue de 0,7%, après un repli de 11,7% au deuxième trimestre et de 3% au premier trimestre 2020. Compte tenu de ces évolutions, la production s’est repliée de 4,6% à fin septembre 2020, après une performance de +22,3% il y a une année, portée par le recul de la production de l’ONEE de 11,8%, de celle privée de 3,1% et des projets de la loi 13-09 de 3,4%. S’agissant des importations de l’énergie électrique, elles ont augmenté de 33,2% au terme des neuf premiers mois de 2020, au lieu de +55,5% à fin août et -86,8% un an plus tôt, dans un contexte de retrait du volume de l’énergie nette appelée de 1,9%, après -2,4% et +4,7% respectivement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici