A fin septembre 2022, l’Espagne a reçu 22.457 millions d’euros d’investissements étrangers,  en retard de 44,8 % par rapport à la même période en 2018 où ils totalisaient 40.713 millions d’euros. Ce reflux est à nuancer tout de même, puisque les investissements étrangers ont continué de croître en Espagne, mais n’atteignent pas le niveau d’avant la pandémie. Selon les dernières données enregistrées dans DataInvex, de janvier à septembre 2022, les flux bruts d’investissements étrangers en Espagne, hors ETVE, ont atteint 22 457 millions d’euros, ce qui représente une croissance de 35,4 % par rapport à la même période de l’année précédente, rapporte la presse ibérique.

Par pays d’origine, les États-Unis et le Royaume-Uni, continuent de concentrer l’émission de 54,5 % des flux d’investissement non-ETVE reçus en Espagne.

Par secteurs, 57,8% du total des investissements étrangers en Espagne sont allés au secteur des services, 39,1% au secteur industriel, 2,9% à la construction et 0,2% au secteur primaire.

Par région d’accueil, Madrid continue d’occuper la première place du classement, avec 64,5 % du total des investissements étrangers, suivie par la Catalogne (11, %), le Pays basque (10,1 %) et la Communauté valencienne (2,9 %).