Le gouvernement espagnol soutient la décision du Maroc de suspendre la traversée du détroit au titre de l’opération Marhaba pour la deuxième année consécutive, acceptant sa justification selon laquelle c’est pour des raisons de santé, rapporte la presse espagnole.

Lors d’un point de presse, aujourd’hui,  la porte-parole du gouvernement, María Jesús Montero, nie catégoriquement qu’il ait quelque chose à voir avec la crise diplomatique ouverte ces dernières semaines avec le pays voisin. L’attitude du gouvernement de Sanchez ne trouve pas bonne écoute chez  le président du gouvernement de l’Andalousie, Juanma Moreno. Lequel critique ouvertement son gouvernement, arguant que la suspension de l’opération Marhaba aura un impact économique important sur sa région, notamment les ports andalous. Il se désole « du fait que sa communauté doit toujours être le payeur des problèmes que le ministère des Affaires étrangères ait dans ses relations avec le Maroc ».

Montero attaque le président andalou pour ses critiques et lui rappelle qu’il a soutenu il y a un an la suspension.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici