Ryanair vient d’être condamnée par un tribunal de commerce de Madrid pour « abus » en matière de politique bagage. La compagnie low cost limite en effet le bagage en cabine à un petit sac, sauf pour les passagers prioritaires qui pourront emporter avec eux un petit bagage à main et un bagage à main de 10 kilos. Seulement que dans le cas de figure, un voyageur non prioritaire avait emporté une valise cabine et un petit sac dans l’avion, et s’est vu contraint de payer un supplément de 20 euros, rapporte l’agence EFE. L’incident s’est produit le 25 janvier sur un vol Madrid-Bruxelles. Se sentant fâché, le voyageur a décidé de porter l’affaire devant la justice et obtient gain de cause.  Le juge a déclaré nulle la clause de la société consistant à facturer un supplément aux passagers voyageant avec une valise et un autre sac, considérant qu’il s’agissait d’une mesure « abusive » car les bagages pouvaient être transportés en cabine. Ryanair a ainsi été condamnée à restituer le supplément de 20 euros facturé au passager. Quoique sa politique bagage  est motivée par le fait de limiter les retards à l’embarquement. D’ailleurs, le nombre de voyageurs prioritaires est limité à 95 personnes par vol.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici