Le Conseil des ministres espagnol a approuvé ce jeudi la prolongation jusqu’au 31 décembre 2021 de la protection des secteurs stratégiques de l’économie espagnole contre le rachat d’entreprises étrangères, rapporte la presse espagnole.

L’exécutif prolonge ainsi la soi-disant ‘golden share’, avec laquelle il se réserve la possibilité d’opposer son veto aux investissements étrangers dans des entreprises espagnoles dans des secteurs considérés comme stratégiques, qui a expiré le 30 juin. Cette « action en or », approuvée en mars 2020 pour empêcher les investisseurs étrangers de prendre le contrôle d’entreprises espagnoles stratégiques en profitant de la crise de Covid-19, signifie que tout investissement de plus de 500 millions d’euros dans l’une de ces entreprises a besoin de l’autorisation de l’Exécutif pour qu’il puisse le faire, rapporte Europa press.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici