La Sécurité sociale en Espagne a gagné en moyenne 6 487 nouveaux affiliés étrangers en octobre dernier (+0,2 %), portant le total à 2 462 506 travailleurs immigrés enregistrés dans le système, comme l’a rapporté jeudi le ministère de l’Inclusion, de la Sécurité sociale et des Migrations.

Les plus grands groupes d’employés étrangers sont les travailleurs de Roumanie (335 785), du Maroc (296 835), d’Italie (162 349), de Colombie (124 668) et du Venezuela (120 969).

De plus, le système compte 60 131 membres ukrainiens, soit 12 872 de plus qu’en janvier, avant le début de la guerre menée dans le pays par la Russie.

Sur le total des étrangers affiliés, 842 430 venaient de pays de l’UE (34,2 %) et 1 620 076 de pays tiers (65,8 %).

Du nombre total d’immigrants cotisants, 56 % sont des hommes (1 378 943) et 44 % sont des femmes (1 083 563).

Les travailleurs étrangers représentent 12,2% du nombre total de personnes affiliées à la Sécurité Sociale.