Le Fonds monétaire international (FMI) estime que la plupart des banques des plus grandes puissances économiques du monde risquent de devenir non rentables en 2025 en raison de la perspective d’un environnement de taux d’intérêt bas, ainsi que de l’impact de la crise provoquée par le Covid19.

Dans son dernier rapport sur la stabilité financière, le FMI explique qu’il est crucial que les autorités politiques trouvent «rapidement» un équilibre entre la stabilité et la solidité des institutions financières, rapporte la presse ibérique. Il recommande ainsi la restriction des versements de dividendes et des rachats d’actions.

Le Fonds a mené un exercice de simulation dans neuf économies avancées, indiquant qu’une grande partie de ses banques de gestion d’actifs des plus pertinentes pourraient ne pas générer de revenus supérieurs à leur coût du capital jusqu’en 2025, informe le journal espagnol Expansion.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici