Le compte spécial dédié au fonds de gestion de la pandémie du Coronavirus mis en place en 2020 sur instruction royale affiche un allégement notable de son déficit budgétaire. En effet, il en ressort un solde négatif de 477 millions de dirhams contre 2,7 milliards de dirhams un an auparavant, selon le dernier bulletin de statistiques des finances publiques publié par la TGR. Seulement que le premier quadrimestre 2022 enregistre des recettes de l’ordre de 281 millions de dirhams, nettement supérieures à celles de la même période de 2021.   

POINTS SAILLANTS DU DERNIER BULLETIN

  • À fin avril 2022, l’encours de la dette intérieure s’est accentué de 2,5% à 666,6 milliards de dirhams ;
  • Le Trésor dégage un déficit budgétaire de 10,3 MMDH à fin avril 2022 contre un déficit budgétaire de 22,8 MMDH un an auparavant.
  • Les dépenses d’investissement émises au titre du budget général se sont établies à 26,6 MMDH à fin avril 2022 contre 24,6 MMDH un an auparavant, en hausse de 8%.
  • A fin avril 2022, les émissions au titre des dépenses de la compensation ont été de 10 MMDH contre 6,3 MMDH à fin avril 2021, en hausse de 59,1% ou +3,7 MMDH.
  • Les salaires servis par la TGR à fin avril 2022 se sont établis à 50,1 MMDH contre 47,7 MMDH, en hausse de 5% par rapport à leur niveau de fin avril 2021 ou +2,4 MMDH.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici