Casablanca a progressé de quatre places pour atteindre la 28ième position dans l’indice semestriel Global Financial Centres Index (GFCI) publié jeudi. Le classement évalue la compétitivité de 119 centres financiers à travers le monde. Casablanca conserve ainsi son titre de première place financière d’Afrique, devançant Cap Town (Afrique du sud) et Maurice classées 38éme et 49éme, respectivement.

Hong Kong a perdu son titre de première place financière d’Asie au profit de Singapour dans un classement mondial où New York et Londres conservent les première et deuxième places.

Pour rappel, Z/Yen  auteur du rapport du GFCI avait intégré Casablanca au sein de son prestigieux classement semestriel début 2014. Au terme de l’année, la place financière de Casablanca est classée à la 51ème place mondiale et au second rang à l’échelle continentale.

A noter enfin que, le GFCI permet d’établir un classement des places financières en fonction d’un critère principal : leur compétitivité. Il se base pour cela sur deux sources de données, l’une externe, qui agrège et intègre 105 indices de compétitivité parmi lesquels ceux de la Banque Mondiale, du WEF, de l’ONU ou de l’OCDE. Le second est le résultat d’évaluations de professionnels internationaux de la finance qui doivent répondre à un questionnaire comparatif intégré évaluant les places entre elles.