Le groupe pétrolier et gazier Cepsa a annoncé jeudi trois milliards d’euros d’investissement dans un vaste projet de production d’hydrogène vert en Andalousie, dans le sud de l’Espagne, présenté comme le plus grand de ce type en Europe.

Ce projet, baptisé «Vallée andalouse de l’hydrogène vert», permettra la production de 300’000 tonnes de ce gaz considéré comme crucial pour la décarbonation de l’économie, sur une vaste zone située entre Cadix et Huelva, a indiqué l’entreprise espagnole dans un communiqué.

Il s’accompagnera d’un investissement additionnel de deux milliards d’euros pour le développement de parcs éoliens et solaires et devrait générer «10’000 emplois», selon le groupe.

L’hydrogène vert est actuellement en plein essor en Espagne. Ce gaz, produit en décomposant les molécules de l’eau à l’aide d’un courant électrique, ne libère en brûlant que de la vapeur d’eau, à la différence des carburants fossiles.